Présentation générale :

Le pôle événementiel de l’association Archipel vise à provoquer les rencontres et les échanges autour du cinéma. Il se place dans une logique de « partage des cultures » (et non de « diffusion de la Culture »). À l’inverse du  Ciné-Café Aquarium (qui fait aussi partie du réseau Entre Les Mailles), Archipel est moins dans une approche sédentaire et locale (avec un lieu ancré dans un territoire et ses réseaux), mais plutôt dans une approche nomade : elle va à la rencontre des publics, chez eux, sur leur territoire.

Diffuser du cinéma : pourquoi ?

À l’heure où l’audiovisuel a envahit notre quotidien, diffuser des films pourraient apparaitre comme une action banale, sans grands enjeux. Et pourtant, le cinéma n’est pas qu’une suite de sons et d’images. C’est aussi un geste, une œuvre qui nous donne à voir une vision du monde. Dès lors, diffuser du cinéma relève d’un enjeu citoyen majeur : cela sert à multiplier nos visions du monde (et cette diversité de points de vue est nécessaire et le fondement même de toute démocratie) et cela permet de rendre le spectateur actif face aux images (de ne plus être qu’un consommateur passif mais d’être aussi un citoyen qui doit s’affirmer). Parce que oui, l’audiovisuel est aujourd’hui bien plus présent dans nos vies qu’il y a une cinquantaine d’années, et que ce rapport quotidien que nous entretenons avec elles, nous font parfois oublier que face à ces images, ils nous appartient, à nous, spectateurs, de nous positionner. Parce que oui, l’audiovisuel n’est pas qu’un objet esthétique (que l’on peut apprécier ou non), c’est aussi un objet culturel (auquel il faut adhérer, ou non, mais sur lequel il faut surtout s’interroger).

Le pôle événementiel d’Archipel n’a évidemment pas la prétention d’expliquer comment le spectateur doit se positionner. À l’image de son pôle d’éducation aux images, notre association n’intervient pas dans une posture d’expert, mais se place plutôt comme médiateur. Elle n’a pas pour vocation de faire « rayonner la culture » ou de « rendre la culture accessible à tous » mais se place plutôt dans une idée de partager et d’échange, où chacun à sa propre culture. Elle part du principe qu’il n’existe pas une culture cinématographique, mais des cultures cinématographiques et que son rôle est d’être dans un entre deux, entre un œuvre proposée (qui a ses références culturelles), et un public (qui a lui aussi ses propres références).

Plus encore que de simplement « diffuser du cinéma »
le pôle événementiel d’Archipel propose
de faire rencontrer les cinéphilies de chacun.

Diffuser du cinéma : comment ?

Archipel propose deux types d’événements cinématographiques :

  • D’une part « Les Quizz Cinéma » où la rencontre est axé autour d’un jeu,
  • D’autre part « Les Projections » qui sont évidemment toujours suivis d’échanges avec le public et où la rencontre s’axe autour d’une programmation de films.

Pour plus d’informations sur ces deux types d’événements, vous pouvez cliquer sur les images ci-dessous :